July 20th, 2010 → 12:35 am by

Review/Revue : Abitare 504


review name :   Abitare 504
issue theme : Decolonizing Architecture, Kenzo Tange, SOS Design
language :  Italian and English
issue price :   12 Euros
size :   A4

Decolonizing architecture

by Sandi Hilal, Alessandro Petti, Eyal Weizman
A conversation with Giorgio Agamben,
pictures by Vincenzo Castella and Manual of Decolonization by Salottobuono
Edited by Lucia Tozzi

Note :

Sandi Hilal, Alessandro Petti et Eyal Weisman créent sous la direction d’Alessandro Petti le Decolonizing Architecture Institute (DAi) dans la ville de Bethlehem. Ils explorent, dans le contexte très difficile de cette région, la notion de “Décolonisation architecturale” suivant quatre :

1- PROFANATION : la profanation dans le sens où la décolonisation est un processus de ré utilisation de l’architecture colonialiste iraélienne. Une façon de désactiver les puissants contrôles et appareils de sécurité.

2- MIGRATION : la migration naturelle des oiseaux est désormais visible dans les sites militaires laissés vacant par l’armée israélienne. Ainsi une forme d’écosystème réapparaît dans des zones fortement enclavées.

3- RETURNS : le retour est un acte politique mais aussi une réalité territoriale qui présente deux aspects : le retour des réfugiés dans leur villages détruits (donc acte de reconstruction) et le retour des réfugiés séparés de leur lieu d’origine et de leurs familles suite à la décision des frontières en 1948 (donc acte de restitution de la mémoire par l’élaboration d’un centre culturel)

4- PROXIMITY : la notion de proximité met en lumière les espaces publics dans les territoires occupés et qui pourraient servir d’infrastructures pour relier les villages palestiniens.

Le dossier est clôturé par le manuel de la décolonisation résultat des études réalisées sur place.

View of Ramallah by Vincenzo Castella